Le petit seppoisien

 

Journal scolaire réalisé par les 5 classes élémentaires et les 3 classes de la maternelle.

180 abonnés, 2 numéros par trimestre. .

Rubriques : Actualités, sports, fêtes, sorties, correspondants, conte, reportage, page en allemand, prix du numéro 20f port compris, prix de l'abonnement 120f, les anciens numéros sont encore disponibles, si vous voulez la liste écrivez nous. 

Dernier numéro

Conseil municipal des enfants

Soirée carnaval

Théâtre

Gym

Conseil municipal des enfants

Séance du 1 Avril Visite de M. Jean-Marie Bockel, maire de Mulhouse

1 - Le jardin

Les CE1 sont au stade des expériences. Le conseil remercie le papa d'Amandine d'avoir retourné et préparé le jardin. Le 8 avril, seront installés les carrés. Les plantations commenceront le 2 mai.

2 - Parcours de santé

La forêt est de nouveau accessible. Une nouvelle visite pour constater l'état du parcours après la tempête sera organisée pendant les vacances.

3 - Seppois Propre

L'opération s'est déroulée le vendredi 24 mars avec la participation de toutes les classes. La commission va dresser un calendrier pour le nettoyage de la cour et des abords de la salle.

4 - Panneau du parc à cigognes

Le groupe arts plastiques est chargé de préparer la maquette.

5 - Concours de dessins

Le concours sur les méfaits du tabac est clos et Sophie enverra les dessins.

6 - Piles

Le conseil remercie Mlle Stehlin d'avoir emmené les piles au container. La collecte continue.

7 - Solidarité

La commission organisera une après-midi récréative pour les personnes âgées de Seppois, mardi 2 mai à 14 h et le 17 mai à la maison de retraite d'Altkirch .

8 - Stages

Un stage de théâtre se déroulera du 17 au 20 avril avec Sonia Hell. Il est réservé aux enfants du CE1 au CM2.

9 - Animations d'été

Le conseil réfléchit au programme ( VTT, basket, film, nature, arts plastiques, jeux de société, jeux, copain de.. ) Le conseil vote un crédit de 1000 F pour l'organisation d'un stage percussions avec Marie l'Antillaise .

10 - Clin d'oeil

Le numéro 2 sera réalisé mardi 4 mars

11 - La nouvelle école

Le conseil échange sur la construction d'une nouvelle école.

12 - Budget

Le trésorier présente le point financier.

annulée pour cause de poisson d'avril !

Retour

Soirée carnaval

 

J'ai joué avec mes copains. J'ai dansé avec une copine. Je me suis déguisé en vampire. Mes copains m'ont prêté un pistolet de cow-boy. Pendant que les grandes personnes mangeaient je n'ai pas jeté de confettis. Après le repas, j'ai joué à attrape, et j'ai bu du coca. Steven

J'étais déguisée en fée. Après le repas, j'ai joué avec mes copines au loup, puis je suis rentrée avec Jessica. On a continué à faire la fête chez nous. Rebbeca

J'étais un cow-boy. J'ai attrapé mes copains. J'ai ramassé pleins de confettis. J'ai dansé. Jonathan W.

J'étais Zorro. Je suis resté avec un cow-boy. J'ai dansé avec lui. Quand j'ai fait percussion africaines, je regardais Marie l'Antillaise et je faisais comme elle. Ce que je devais faire était facile. Sébastien

Je me suis déguisé en clown. J'ai mangé de la saucisse. J'ai pris des confettis avec Fanny et on les a lancés. J'avais des fils bleus dans les cheveux. Françoise

J'étais déguisé en pirate. Nous avons fait la danse du sorcier cordonnier. J'ai joué avec mes copains Jonathan, Sébastien et Louis : on s'attrapait. On a mangé. C'était bien. Jonathan D.

J'étais au carnaval avec mes parents et ma sour. J'ai dansé avec Jonathan W. On a regardé les grands jouer de la flûte, danser et chanter " Les Gaulois ". On a mangé de la paella et lancé des confettis. Je me suis couché à minuit. Le lendemain, je me suis levé à 8h. Kévin

Nous sommes tous allés à Carnaval. Je me suis déguisé en policier. J'ai dansé avec les copains de l'école. Il y avait beaucoup de monde mais je n'avais pas peur. Après le repas, j'ai encore dansé avec mon cousin Grégory. C'était bien. Florian

Retour

Théâtre

Au théâtre de la Sinne, une troupe belge " Canard Noir et compagnie " nous a présenté une fable très joyeuse " Tarte aux puces ". Trois comédiens manipulaient des marionnettes et parfois en devenaient eux-mêmes.( marionnettes-plastrons )

Tout a commencé chez Mme Josette qui vit avec son bébé Piou-Piou et un chien nommé Le Chien. Le Chien est assez extraordinaire : il parle, il se promène, il nettoie le canapé, il range et il aime que sa maîtresse lui raconte l'histoire du méchant cochon aussi gros qu'un ogre, de poule rousse et du petit Poucet euh. non du fameux petit Piou-Piou. En dessous de chez eux, habite une vieille taupe qui tape régulièrement car elle trouve qu'ils font beaucoup trop de bruit. Un soir, M. Hercule, charcutier vient rendre visite à Mme Josette. Il est inquiet pour elle car chaque jour Mme Josette passe devant la charcuterie et à chaque fois M. Hercule mange une rondelle de saucisson pour marquer son passage. Or aujourd'hui il n'a pas manger de saucisson. Il vient donc voir si tout va bien. En entrant M. Hercule est effrayé par Le Chien, il en a peur. D'ailleurs il n'arrive même pas à dire son nom correctement. A chaque fois qu'il dit son nom, il éternue et il appelle toujours " Le Sien ". M. Hercule est surtout venu annoncer à Mme Josette qu'il l'aime mais quand il essaie de le lui dire le chien aboie et lui fait peur. Finalement la nuit s'approche et le chien s'endort. C'est alors qu'il se met à rêver ou plutôt à faire un cauchemar. Dans ce cauchemar, M. Hercule est transformé en cochon aussi gros qu'un ogre, Mme Josette est devenue une poule rousse. Ces deux horribles personnages décident d'abandonner Le Chien et de l'attacher à un arbre car M. Hercule accuse Le Chien d'avoir pousser Piou-Piou. Puis ces deux redoutables animaux se mettent d'accord pour manger le fameux Piou-Piou. Le Chien décide alors de sauver son ami. Et c'est la taupe qui va l'aider car elle possède une drôle de machine : une foreuse. Grâce à cette machine, Le Chien va pouvoir retourner dans l'appartement de Mme Josette. C'est alors qu'il se réveille et on découvre que M.Hercule est très gentil. Son allergie contre les chiens a disparu et il raconte même une histoire au chien. Puis, tout à coup M. Hercule embrasse Mme Josette. Ils sont tous les deux très émus. On peut penser qu'ils vont se marier.

Impressions

 

J'ai bien aimé quand Le Chien était avec la taupe et qu'elle le prenait pour un lapin. Benjamin

J'ai bien aimé quand Le Chien a fait un cauchemar, et quand il se réveille et qu'il arrache tous les coussins. Yacine

J'ai bien aimé quand M. Hercule éternuait à chaque fois qu'il voulait dire le mot chien. Morganne

Je n'ai pas aimé ce spectacle. Je me suis ennuyée. Ce qui ne me plaisait pas, c'était le cochon. Andréa P.

J'ai trouvé que Le Chien était étonnant car il parlait et il promenait le bébé. Je n'ai pas tellement aimé le cauchemar du chien car les choses n'étaient pas vraiment dans l'ordre. Gaël

J'ai bien aimé quand le gros cochon a voulu manger Piou-Piou et a laissé Le Chien accroché à la statue. Mais je n'ai pas beaucoup aimé quand Le Chien était chez Mme La Taupe. Jérémie B.

J'ai trouvé que les acteurs avaient bien fait leur travail. Mais je n'ai pas aimé quand M. Hercule était en cochon. Dolorès

Au théâtre, j'ai apprécié la scène où Le Chien promène Piou-Piou. Julianne J'ai aimé quand Piou-Piou disait : " Je veux mon chien ". Bastien

J'ai bien aimé quand Le Chien mangeait sa pantoufle. Dolorès, Morganne, Yacine

Je n'ai pas apprécié la scène où le cochon est méchant avec Le Chien et veut manger Piou-Piou. Bastien, Julianne

J'ai bien aimé quand Le Chien a jeté Piou-Piou pour le ranger. Et j'ai rigolé quand M. Hercule a appelé Le Chien tarte aux puces. Alan

Retour

 

Gym

JURY - ACTEUR - SPECTATEURS

Au départ un maître nous a répartis en trois groupes : spectateurs, jury, et acteurs. Nous étions mélangés à deux autres classes, celle des CE1 de Seppois et un CP d'une école de Mulhouse. Lorsque nous étions spectateurs, on devait être très calme. Nous regardions les autres enfants faire leur enchaînement. Certains élèves ne saluaient pas, faisaient les trois éléments et retournaient vite à leur place. Leur enchaînement était très court.

Après le passage du premier groupe nous sommes devenus jury. Nous avons dû noter la roulade, l'équilibre et le saut, à l'aide de cartons de trois couleurs : vert si c'était bien fait, rouge si l'élément manquait, jaune quand c'était mal fait. Certains jury étaient plus gentils parce qu'ils donnaient vert même si ce n'était pas bien fait et d'autres plus sévères. Et alors il y avait ceux qui rêvaient et qui ne regardait pas l'élément et montrait un carton rouge.Et pour finir, le maître ou la maîtresse donnait une couleur pour l'enchaînement : vert si tout était bien et jaune lorsque c'était moins bien.

Quand c'était à notre tour de présenter notre enchaînement, nous avions tous un peu peur, peur d'oublier quelque chose ou de ne plus savoir la suite, et peur de mal faire. Nous devions tous être en tenue de gym : les filles en juste au corps et collant, les garçons en cycliste ou short avec tee-shirt . Nous n'avons pas oublié de saluer avant de nous élancer sur le tapis. Nous avons enchaîné des éléments de liaison entre les trois éléments imposés. Nous devions nous appliquer pour faire une roulade droite, sans rouler sur la tête, un équilibre bien tenu pendant trois secondes (il ne fallait surtout pas trembler !) et un saut bien haut avec une bonne réception sur les deux pieds. Pendant tout ce temps il fallait regarder droit devant nous (surtout ne pas regarder ses pieds), ne pas passer la main dans les cheveux et ne pas marquer de temps d'hésitation. Certains ont bien réussi, le jury n'était pas trop sévère.

 

Atelier "Cochon pendu"

Nous nous sommes assis. Le monsieur nous a fait lire une feuille où tout était inscrit. Nous sommes passés l'un après l'autre. Il fallait mettre les jambes entre les mains, s'accrocher à la barre avec les jambes pliées et lâcher les mains. Le monsieur nous a fait marcher en avant et en arrière. Puis on rattrapait la barre et on descendait. C'était génial d'être à l'envers. Lucas W. Joy. Mathieu. Amandine. Eddy Atelier "Sauts"

L'atelier était en trois parties : - En premier, on sautait sur un tremplin, et on atterrissait sur un petit tapis en faisant un saut extension puis un saut demi-tour. - En deuxième, il y avait un petit trampoline et un tapis au sol. Il fallait sauter trois fois et atterrir au sol debout, sans plier les genoux. - En troisième, l'atelier était composé d'un plus grand trampoline et d'un gros et haut tapis. On devait sauter trois fois sur le trampoline puis atterrir debout sur le grand tapis. La difficulté était de sauter haut pour ne pas arriver à genou. Mathilde- Lucas B.- Sabah- Stéphane R.

Atelier "Sauts de lapin" On était avec la maîtresse. Il y avait plusieurs plinths de tailles différentes rangés comme un escalier. Il fallait grimper sur ces marches uniquement en sauts de lapin. On est d'abord passé une fois en faisant un saut extension pour terminer. Puis on a fait un petit concours : à celui qui ferait le moins de sauts ! Il fallait cette fois-ci bien s'allonger et terminer par un saut demi-tour. Guillaume - Anaïs - Julien.P - Julien.G.

Atelier "Poutre" Nous sommes venus à la "queue leu leu". La dame a dit au premier élève de monter sur la poutre. Les élèves ont parcouru la poutre. Après quelques passages la dame a mis des briques sur la poutre en laissant de l'espace entre chacune. Nous devions marcher en évitant les obstacles, nous les enjambions, et sans tomber. La poutre était haute. Jonathan- Axel- Stéphane F.- Maxime. Atelier "Rotations"

La roulade arrière On s'asseyait au bord du tapis incliné, on devait placer les mains aux oreilles comme des oreilles de lapin, ensuite on se balançait et quand les mains touchaient le tapis, on poussait très fort pour rouler en arrière. On devait arriver debout. La roulade avant On faisait trois sauts de lapin sur un gros tapis, on posait les mains sur un plan incliné et on roulait en avant. A la réception, on ne devait pas poser les mains au sol mais se relever accroupi en cherchant à toucher un cylindre placé devant le tapis. Kévin - Jennifer - Mélissa - Romain.

Retour